THÈMES

Dentifrice - l'assistant utile

Fluorures, tensioactifs et enzymes : non seulement ce que contient une pâte dentifrice est utile, mais aussi ce qu’elle ne contient pas.

Le système CURASEPT ADS® à la chlorhexidine - Fluorures, tensioactifs et enzymes : non seulement ce que contient une pâte dentifrice est utile, mais aussi ce qu’elle ne contient pas.

Quand on éprouve une sensation étrange dans la bouche après s’être brossé les dents, on devrait se demander ce que contient sa pâte dentifrice. En particulier lorsque l’on souffre de sècheresse buccale, d’irritations des muqueuses ou même d’aphtes. C’est évident, elle contient du fluorure. Mais, quelle sorte de fluorure? Contient-elle aussi des agents moussants et nettoyants (tensioactifs) et lesquels? Et pourquoi la pâte dentifrice Curaprox contient-elle, en plus, des enzymes?

Le système CURASEPT ADS® à la chlorhexidine - Les fluorures

Les fluorures

Les scientifiques sont tous d’accord sur ce point: les fluorures sont une protection efficace contre les caries. Les fluorures durcissent et reminéralisent l’émail dentaire et agissent de manière antibactérienne. Mais, le consensus s’arrête avec la question de savoir le fluorure d’amines est préférable au fluorure de sodium.

Le fluorure de sodium est un composé ionique engendré par la réaction de l’oligo-élément fluor avec le sodium; exactement comme le sel de cuisine qui est engendré par réaction avec du sodium, simplement avec du chlore au lieu du fluor. Les fluorures d’amines, en revanche sont générés par la fluoridification hydraulique d’amines, elles-mêmes extraites de graisses animales. Les fluorures d’amines et de sodium sont utilisés pour la prophylaxie des caries. Le fluorure de sodium est un fluorure existant à l’état naturel et présente une disponibilité de fluorure équivalente à celle du fluorure d’amines.

Que choisir: le fluorure d’amines ou le fluorure de sodium?

Le fluorure d’amines est une histoire à succès, et à défaut d’être sujet à des irritations des muqueuses buccales ou même d’aphtes, il n’y a aucune raison de renoncer aux pâtes dentifrices au fluorure d’amines. Ce n’est pas que le fluorure d’amine soit à l’origine des irritations des muqueuses buccales ou d’aphtes, car c’est difficilement le cas au vu du dosage minime contenu dans les pâtes de dentifrices. Cependant, le fluorure d’amine peut certainement entrer en ligne de compte en tant que facteur probable. Car, premièrement, le fluorure d’amine provoque un milieu légèrement acide, ce qui peut avoir un effet irritant sur les gencives. Et, deuxièmement, les fluorures d’amines agissent également comme agents moussants de nettoyage (détersifs). Ces derniers sont souvent la cause d’irritations.

Les personnes sujettes aux irritations des muqueuses et même à la formation d’aphtes sont bien avisées de ménager leur muqueuse buccale et de choisir une pâte dentifrice au fluorure de sodium. Ce dernier n’agit pas comme acide; il est en outre d’origine naturelle et dispose des mêmes propriétés de protection contre les caries que le fluorure d’amine. La seule différence, c’est que le fluorure de sodium n’est pas soupçonné d’irriter la muqueuse et de favoriser la formation d’aphtes.

Le système CURASEPT ADS® à la chlorhexidine - Agents moussants et de nettoyage: LSS agressif

Agents moussants et de nettoyage: LSS agressif

Qui ne connaît pas la peau sèche après avoir utilisé certains shampoings? Le LSS (laurylsulfate de sodium) est un tensioactif hautement efficace (agent moussant et nettoyant) utilisé dans les shampoings et les pâtes dentifrices.

Cependant, ce LSS dégraisse très fortement et attaque ainsi la couche de lécithine des cellules. Dans des cas graves, les cellules meurent car elles ne sont plus protégées par cette couche de lécithine. Dans des cas moins graves, il en résulte une irritation de la peau et des muqueuses. Aussi, le lien entre la formation d’aphtes et l’utilisation de LSS est prouvée.

Une étude a conclu que les pâtes dentifrices à base de LSS doivent être classées comme fortement irritante. Des essais avec des œufs de poules ont démontré que le LSS stocké dans la membrane de la cellule entraîne la mort de cette dernière. D’autres études montrent la relation entre le LSS et le saignement des gencives ainsi que la survenue d’aphtes.

Comme toujours, c’est la dose qui en fait du poison. Des études ont démontré que le LSS peut être considéré comme inoffensif à des concentrations inférieures à 2%. Mais, pourquoi prendre des risques si ce n’est pas nécessaire?

Par ailleurs, le dégraissement par le LSS engendre un dessèchement qui se traduit par une sensation désagréable après le nettoyage des dents.

Les tensioactifs: que faire?

La meilleure réponse à cette question: ceux qui n’ont pas de problèmes ne doivent rien changer. En effet, car même l’office de santé le plus sévère au monde, la Federal Drug Association (FDA) des Etats-Unis, considère la concentration contenue dans les pâtes dentifrice comme étant sans risque.

Mais, les personnes qui se posent des questions sur l’utilisation de substances controversées dans n’importe quelle concentration, se doivent d’essayer une pâte dentifrice sans LSS comme Enzycal. Et celles qui souffrent d’irritations des muqueuses et d’aphtes devraient peut-être utiliser des produits plus doux et moins nocifs.

Car pour le LSS, il existe un grand choix de substances de remplacement adéquates: ainsi, au lieu du LSS issu du traitement d’alcools gras par de l’acide sulfurique, la pâte dentifrice Enzycal contient le tensioactif Steareth-30. Il provient du traitement doux de l’alcool de stéaryle à l’oxyde d’éthylène et montre une performance de nettoyage suffisante sans risque d’endommager la muqueuse, de provoquer des saignements des gencives ou la formation d’aphtes.

Un avantage majeur de ces tensioactifs, c’est qu’ils ne forment pas trop de mousses, ce qui favorise l’effet hydrodynamique des brosses à dents soniques, car trop de mousse entrave l’effet hydrodynamique de ces dernières.

Des enzymes protecteurs

L’effet bactériostatique de la salive constitue un facteur important du système de défense bucco-dentaire et il peut même être amélioré. Car en ajoutant à la pâte de dentifrice des enzymes présentes naturellement dans la salive, on renforce cette protection salivaire: moins de plaque dentaire, moins de tartre et une reminéralisation naturelle.

Le système CURASEPT ADS® à la chlorhexidine - Les enzymes: le système de lactoperoxidase

Les enzymes: le système de lactoperoxidase

Les enzymes sont des protéines (albumines) qui accélèrent de nombreuses réactions biochimiques dans le corps humain. La pâte dentifrice Enzycal par exemple contient les enzymes amyloglucosidase, glucoseoxidase et lactoperoxidase qui existent déjà à l’état naturel dans la salive. Ces enzymes aident à réduire la formation de la plaque et ainsi également l’apparition d’irritations gingivales. Les enzymes contenues dans Enzycal diminuent le stress oxydatif et ont un effet antibactérien. Ces enzymes aident à réduire la formation de la plaque dentaire et, par la suite, des irritations des gencives. En plus, les enzymes contenus dans Enzycal ont la capacité de diminuer le stress oxydatif.

De cette façon, les fonctions primaires importantes de protection de la salive sont soutenues, la flore buccale naturelle est stimulée et les bactéries nocives sont tenues à l’écart.

xs
sm
md
lg