Interviews

Entretien avec le Dr. Anne-Sophie Vaillant.

Anne-Sophie VAILLANT, Maître de Conférences des Universités - Praticien Hospitalier en Prothèses, pratique exclusive au sein du Centre Hospitalier Régional Universitaire de Nancy

Entretien avec le Dr. Anne-Sophie Vaillant.

POURQUOI L'ENTRETIEN D'UNE PROTHESE FIXEE REQUIERT PLUS D'ATTENTION QU'UNE DENT EN BONNE SANTE?
Une prothèse dentaire ne demande pas de soin plus particulier que des dents naturelles mais il faut prendre en compte que la zone de jonction entre la racine naturelle et la prothèse est un carrefour à risques : cette zone est toujours un peu rugueuse et de ce fait, la plaque bactérienne a plus tendance à s’y développer. Si on ne la désorganise pas et qu’elle s’y installe, la plaque devient du tarte ce qui est la surface idéale pour permettre le développement de lésions carieuses et de pathologie parodontale (déchaussement). La racine peut ensuite s’infecter (abcès)

QUELS SONT LES GESTES QUOTIDIENS A SUIVRE POUR GARANTIR UNE BONNE HYGIENE ET UN BON ENTRETIEN DES PROTHESES FIXEES?
Il est essentiel de brosser toutes ses dents au moins deux fois par jour. Le brossage précédent la nuit est primordial et ne doit être suivi d’aucune prise alimentaire (excepté de l’eau). Il faut également utiliser au moins une fois par jour soit du fil dentaire (espaces trop  étroits, mais attention : une mauvaise utilisation peut engendrer des lésions gingivales) ou des brossettes interdentaires pour nettoyer les espaces inter-proximaux (les espaces compris entre les dents) qui ne sont pas accessibles à la brosse à dents. Votre chirurgien-dentiste vous indiquera les brossettes les plus adaptées à votre situation : à chaque espace sa brossette ! Les bains de bouche ne sont pas nécessaires en l’absence de toute pathologie. Dans l’idéal, il faudrait bannir le tabac en raison de son effet délétère sur les tissus parodontaux (les tissus qui entourent les dents : gencive, et os notamment) et sur les prothèses (la nicotine entraine un vieillissement prématuré de vos restaurations)

QUELS OUTILS PREFERER ET COMMENT LES UTILISER?
En ce qui concerne la brosse à dent, il faut choisir une brosse à dent souple, et surtout penser à la changer tous les 3mois. Il faut veiller à employer la bonne technique pour le brossage (toujours du rose vers le blanc !) Le dentifrice doit être considéré uniquement comme un adjuvant, c’est le brossage mécanique qui permet une élimination de la plaque.
Petite astuce : changez de brosse à dents à chaque changement de saison !
Les brosses à dents électriques peuvent être bien adaptées à votre situation mais la technique varie un peu du brossage manuel, parlez-en avec votre praticien !
En ce qui concerne les brossettes interdentaires : l’essentiel est de trouver le bon calibrage. Il est possible (et fréquent) de devoir utiliser plusieurs types de brossettes en fonction des espaces entre les dents.

FAUT-IL PREVOIR DES VISITES DE CONTROLE REGULIERE CHEZ LE DENTISTE?
Dans tous les cas, prothèse ou pas prothèse, il est essentiel de prévoir une visite de contrôle régulière chez votre praticien : une fois par an au minimum (contrôle et maintenance professionnelle) voire plus régulièrement en fonction de votre situation (votre praticien pourra vous indiquer la bonne fréquence). En revanche, il ne faut surtout pas attendre en cas de douleur, ou même de gêne, afin d’éviter les complications.

UN IMPLANT DENTAIRE DEMANDE-T-IL ENCORE PLUS D'ATTENTION EN TERME D'ENTRETIEN?
Un implant dentaire est la partie intégrée à l’os alvéoaire. Si le praticien a posé la couronne sur cet implant, c’est qu’il considère que l’implant est parfaitement intégré à l’os. Cependant, il faut être encore plus vigilant à l’hygiène apportée à un implant car la zone de jonction entre l’implant et la prothèse est plus large qu’un espace naturel et les aliments auront une plus grande tendance à y rester. Dans le cas de restaurations de grandes étendues, on pourra utiliser un fil dentaire spécial comprenant un passe fil rigide qui permet de nettoyer la surface sous la prothèse entre deux implants, ou encore des brossettes spécifiquement étudiées pour cette situation (CPS Perio/Soft implant).

QUELS SONT LES RISQUES D'UNE MAUVAISE HYGIENE A LA SUITE DE LA POSE D'UN IMPLANT ET A QUELLE ECHEANCE?
L’élimination de la plaque bactérienne est primordiale pour garantir la bonne santé de l’implant. Juste après la pose de l’implant, on entre dans la phase de cicatrisation (pendant laquelle les cellules osseuses vont venir intégrer l’implant à l’os) qui est une phase « critique » : si des bactéries s’immiscent entre la surface de l’implant et l’os, on risque une infection pouvant nuire à la bonne intégration de l’implant. Dans les 10 premiers jours, il faut bien sûr adapter son brossage afin de ne pas traumatiser les plaies.
Une fois l’ostéo intégration acquise, le praticien réalise la prothèse qui va nécessiter l’entretien défini plus haut. En cas de non-respect des manœuvres d’hygiène, le risque est dans un premier temps de développer une mucosite (inflammation de la gencive autour de l’implant entraînant douleurs et saignements) puis une péri-implantite (inflammation autour de l’implant entraînant une perte osseuse) qui peut aboutir à la perte de l’ostéo intégration de l’implant, et donc à sa dépose.


xs
sm
md
lg