sourire

Plaque dentaire ou pellicule?

Plaque dentaire: éliminée. Surface des dents: polie. Mais, à peine sorti du cabinet dentaire, dans la bouche, ça recommence.

Aides utiles - Plaque dentaire: éliminée. Surface des dents: polie. Mais, à peine sorti du cabinet dentaire, dans la bouche, ça recommence.

Quelques minutes à peine après un nettoyage professionnel des dents, un film ultrafin recouvre les dents. Ce film, appelé pellicule, se compose principalement de protéines provenant de la salive. Cette pellicule empêche les acides d’attaquer les dents et de libérer  les particules minérales. Tel un film lubrifiant, elle protège la dent pendant la mastication contre les abrasions causées par les aliments ou les autres dents. Ce biofilm  fraîchement déposé est favorable aux dents; pour l’instant.

Aides utiles - Un système nuisible

Un système nuisible

Mais cette pellicule, appelée également par les spécialistes «biofilm initial ou oral», est rapidement colonisée par des bactéries. Elles forment une masse collante à partir de restes d’aliments comme des protéines et des sucres. A défaut de l’éliminer, ce nouveau biofilm croît rapidement, il se structure et se solidifie et, bientôt une nouvelle couche de biofilm se dépose dessus. Et le suivant. C’est alors que l’ami devient  ennemi.

Aides utiles - Et maintenant?

Et maintenant?

Bon, un peu de biofilm ce n’est pas bien grave, pourrait-on se dire. Mais, le problème, c’est qu’après quelques jours, il en résulte des échanges systématiques des substances nutritives et des produits du métabolisme entre les couches du biofilm, ce qui nuit non seulement aux dents, mais également aux gencives. Certaines bactéries exploitent le sucre et sécrètent alors des acides agressifs. Ces acides libèrent les sels minéraux de la surface des dents.  Résultat: des caries se forment.

Aides utiles - Une ruse de la nature

Une ruse de la nature

Le sillon gingival réagit également à ce biofilm structuré et les produits du métabolisme par ses micro-organismes: il devient agressif aux bactéries et entraîne une inflammation des gencives. Cette gingivite est vraiment une ruse de la nature, mais à la longue, les gencives se nuisent à elles-mêmes. Quand la gingivite reste non traitée, la suite peut être la parodontite et la destruction de l’appareil de soutien des dents. Ce processus est irréversible et mène, tôt ou tard, à la perte des dents.

Aides utiles - L’élimination du biofilm: vous l’avez à portée de main

L’élimination du biofilm: vous l’avez à portée de main

Avec la brosse à dents, les brossettes ou le fil dentaire, il est possible d’éliminer facilement le biofilm ou du moins de le gêner dans son développement destructif; ce qui est tout aussi utile. Car déjà endommager les  canaux d’approvisionnement des couches structurées de la plaque dentaire interrompt le système nuisible pour une durée maximale de 24 heures. Car ensuite, le biofilm se réorganise et son système d’échange nocif se remet en place.

Aides utiles - Alors

Alors

Cela vaut la peine de se montrer complaisant envers la pellicule, cet aimable biofilm: manger moins de sucres et ne pas exagérer avec les boissons contenant des acides comme les jus de fruits, les boissons énergétiques ou à base de coca. Et, que faire de l’ancienne plaque dentaire arrivée à maturité et de ces couches de biofilm indésirables? Il suffit de les désorganiser régulièrement avec la brosse à dents, la brossette interdentaire et le fil dentaire.

xs
sm
md
lg